Résidence Écrire l'Europe

Qu'est-ce que l'Europe ? Comment la penser au-delà des slogans ? Pour répondre à ces questions, Strasbourg et son université, laboratoires de l'expérience européenne, donnent avec cette résidence littéraire européenne la parole à des penseurs et à des créateurs dont le parcours enjambe les frontières.

C’est ainsi que l’Université de Strasbourg avec ses partenaires invite chaque automne, dans le cadre de la résidence littéraire Écrire l’Europe, un auteur qui intervient pour un cycle de conférences à la Bnu sur les enjeux culturels européens, pour des ateliers de création et des rencontres, et qui parraine le Prix Louise Weiss, concours annuel d’écriture trilingue ouvert aux étudiant.e.s.

Pour cette édition 2021-2022 d’Écrire l’Europe / Prix Louise Weiss, c’est au tour de Jean-Michel Maulpoix, poète et critique littéraire français, d’être accueilli. Il évoquera à cette occasion son rapport à l’écriture poétique et nous fera découvrir l’étendue de son œuvre littéraire et plastique. Largement nourrie de la lecture de ces pères fondateurs de la modernité, de Baudelaire à Mallarmé, l’écriture de Jean-Michel Maulpoix se met également à l'écoute de voix plus récentes et de poètes d’autres pays d’Europe.

> Premier rendez-vous avec l'auteur : jeudi 14 octobre 18h à la Bibliothèque du Portique pour une lecture-rencontre pendant laquelle Jean-Michel Maulpoix annoncera également la nouvelle thématique de composition du Prix Louise Weiss 2022 ! Pour prolonger la soirée, l'exposition de ses manuscrits et peintures restera à la bibliothèque du Portique du 11 au 22 octobre.
Entrée libre, pass sanitaire obligatoire.
Légende photo : Personnages bleus, encre de Jean-Michel Maulpoix

Jean-Michel Maulpoix

Lyrique et critique à la fois, l’écriture de Jean-Michel Maulpoix s’oriente aussi bien vers la poésie (qui trouve dans une prose résolument limpide une chambre d’échos propice à la réflexivité) que vers l'analyse. Largement nourrie de la lecture de ces pères fondateurs de la modernité que furent Baudelaire, Verlaine, Rimbaud et Mallarmé, elle se met également à l'écoute de voix plus proches (Michaux, Celan, Bonnefoy, Jaccottet, Réda, Deguy…) et de poètes d’autres pays d’Europe (Hölderlin, Rilke, Mandelstam , Tsvetaïeva ,Ungaretti, Pessoa…). Il semble qu’à travers tous ces chemins, le poète cherche à comprendre le pourquoi de la poésie : il interroge "l’instinct de ciel en chacun de nous" sans détourner les yeux du monde proche. Dans une prose musicale, toute tendue vers le silence, Jean-Michel Maulpoix nous rappelle que « nous avons violemment besoin de tout ce qui existe, comme de tout ce qui n'existe pas ».
Le travail d’écriture du poète se prolonge dans un dialogue intime avec les arts visuels et parfois l’acte de peindre.

Éléments bibliographiques :

Prose/poésie (Mercure de France)

  • Une histoire de bleu (1992)
  • L’écrivain imaginaire (1994)
  • Domaine public (1998)
  • L’Instinct de ciel (2000)
  • Chutes de pluie fine (2002)
  • Pas sur la neige (2004)
  • L’hirondelle rouge (2017)
  • Le jour venu (2020)

Essais (Ed. J. Corti):

  • Du lyrisme (2000)
  • Le poète perplexe (2002)
  • Adieux au poème (2004)
  • Anatomie du poète (2020)

En format de poche :

  • Une histoire de bleu (1992), suivi de L’instinct de ciel, Poésie/Gallimard (2005)
  • Le voyageur à son retour, Le Passeur (2020)
  • Une histoire de l’élégie, Pocket, (2021)

Site de l’écrivain : http://www.maulpoix.net

Pourquoi la Poésie ? Cycle de conférences à la Bnu

Pourquoi la poésie ? Prêter l'Oreille aux langues d'Europe : Cycle de conférences dans l'auditorium de la Bnu proposées par Jean-Michel Maulpoix dans le cadre de la Résidence Écrire l’Europe.

Gratuit, sur réservation : bnu.fr -> billetterie
Pass sanitaire obligatoire.

  • L’expérience poétique | LUNDI 08 NOVEMBRE À 18H30

La poésie est une expérience particulière de la langue. Elle s’y aventure pour en faire tout autre chose qu’un simple instrument de communication et de savoir. Mais quoi, au juste ? Et pourquoi ? N’est-ce pas pour dire de plus près les espérances et les tourments de la vie humaine, les forces souvent antagonistes qui la traversent et dont elle est la proie ?

  • Révolte et consentement | MERCREDI 17 NOVEMBRE À 18H30

Dans le vif de l’expérience poétique, une trajectoire s’accomplit qui met à l’épreuve les « limites » de la condition humaine et qui conduit de la révolte au consentement. Les chimères du désir, l’appétit d’idéal, l’irrépressible « instinct de ciel en chacun de nous » nourrissent pour commencer une colère contre le réel et la finitude qui cherche les voies d’une possible réconciliation avec le monde.

  • Conscience et responsabilité du poète | MERCREDI 24 NOVEMBRE À 18H30

L'éthique du poète tient à la rigueur de ses refus, ses scrupules, sa conscience de la langue. C’est d’abord à certaines formes de complaisances et de facilités qu’il doit résister. Mais comment cela est-il possible si sa tâche est aussi de donner à entendre jusqu’en ses discordances la musique même de cette vie qui est la nôtre ?

  • À la croisée des langues | LUNDI 06 DÉCEMBRE À 18H30

Table ronde animée par JEAN-MICHEL MAULPOIX, JEAN-BAPTISTE PARA (France), STEPHEN ROMER (Grande-Bretagne), MARINA SKALOVA (Russie).
Pour clore le cycle de conférences, cette table ronde réunit trois poètes originaires de trois régions différentes d’Europe et qui partagent une expérience commune de l’écriture et de la traduction. Cette rencontre sera l’occasion d’évoquer aussi bien la question de la « conscience » et de la « responsabilité » des poètes que les échanges nutritifs entre les cultures et les œuvres dans l'espace européen.

Ateliers littéraires avec Jean-Michel Maulpoix

DU 18 OCTOBRE AU 6 DÉCEMBRE 2021 | SALLE 034H, INSTITUT LE BEL
Ateliers réservés aux étudiants

  • Cycle de 5 ateliers d’écriture créative | 20 heures (COMPLET)
    LES LUNDIS : 18 OCT. | 15+22+29 NOV. | 6 DÉC. | 9H ⇒ 13H

    Dans les rues de la ville. Les premiers mots d’un poème de René Char, Allégeance et les Petits poèmes en prose de Baudelaire ont inspiré le thème de cet atelier qui invite à poursuivre, en vers ou en prose, un travail d’écriture au plus près des flâneries et des « choses vues » de la vie urbaine d’aujourd’hui.
    N.B. : Lors de chaque séance les étudiant(e)s seront invité(e)s à présenter leurs travaux et à en discuter.
     

  • Atelier d'écriture, découverte | 2 heures (COMPLET)
    JEUDI 18 NOV. | 14H ⇒ 16H ou JEUDI 25 NOV. | 14H ⇒ 16H
    Dans le cadre de l’atelier court, il est proposé de réaliser en commun un carnet de voyage imaginaire (inventer un territoire, en caractériser la population, y circuler...). Nous pourrons nous inspirer d’une lecture d’Ailleurs d’Henri Michaux



Proposé par la Faculté des langues et la Faculté des lettres de l’Université de Strasbourg, avec la Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg, Écrire l’Europe - Prix Louise Weiss est porté par le Service universitaire de l’action culturelle avec le soutien de la Drac Grand Est, de la Fondation Presses Universitaires de Strasbourg, en collboration avec le Service des Bibliothèques de l'université.

Établissement associé de l'Université de Strasbourg
Fondation Université de Strasbourg
Investissements d'Avenir
CNRS
Inserm Grand Est
HRS4R
Ligue européenne des universités de recherche (LERU)
EUCOR, Le Campus européen
Epicur